Mandal’art thérapeutique

Samantha Lanrivin

Il était une fois un vieux monsieur qui vivait dans une cour fleurie à Montreuil sous bois. Il y a trois ans, je poussai la grande porte en bois de ce lieu aux senteurs délicates. Je découvris alors un homme atypique, mélange de Merlin l'enchanteur et de druide.

Ce fut magique de rencontrer ce vieux sage, compagnon orfèvre et sculpteur, ayant eu ses heures de gloire dans les années 1970 à New York. Immédiatement, je sentis que mon destin était lié au sien. Il me pris sous son aile et m'enseigna durant des mois l'art des mandalas sacrés. Il fut un maître, un père nourricier et bienveillant. Sa gentillesse et sa pédagogie me redonnèrent confiance en mon potentiel créatif.

Grâce à lui, j'expérimentai les trois règles du compagnonnage que sont la PASSION, la PATIENCE et la PERSÉVÉRANCE. Depuis, elles me guident dans ma vie de tous les jours.

Pour lui rendre hommage et lui exprimer ma gratitude, je peins, depuis plusieurs années, des mandalas dont certains illustrent cette page.

Je m'inspire également de mes nombreux voyages autour du monde pour enrichir ma créativité et leur donner une dimension plus spirituelle. Chacun de ces mandalas nécessite 10 à 12 heures de travail, dont une grande partie en apnée pour éviter de trembler. Ils sont fait à la gouache sur papier Canson. Dimensions : 50x65cm ou 110x70cm (soit 20 à 25h de travail).

Ce sont d'excellents supports pour la méditation.

En 2003, après avoir travaillé 10 ans dans la publicité, Samantha Lanrivin décide de changer complètement de vie. Elle se forme à différentes techniques de développement personnel et devient psychothérapeute, coach de dirigeants et formatrice pour le groupe Cegos.

Plus de mandalas sont visibles sur la page Facebook